Actualités

Léo Poret dans les couloirs de Chênois Genève pour deux ans de plus

Léo Poret dans les couloirs de Chênois Genève pour deux ans de plus

Accord trouvé entre le joueur romand et le club pour les saisons 2022/23 et 2023/24

Indépendamment du sort de la première équipe (QHL ou LNB), Léo Poret continuera à défendre les couleurs du premier club romand pendant les deux saisons à venir. Léo, qui a appris son bagage handballistique entre le HBC Nyon, Léman Genève et Wacker Thun, alliera sa passion et ses études à Genève.

Simon Aeschbacher, le responsable sportif de la première équipe, commente : « Je suis très heureux que Léo a signé pour deux ans. Il a montré ses capacités à plusieurs reprises, et s’il continue à travailler, il peut devenir un joueur-clé de la première équipe. Léo est un parfait exemple qu’on peut gravir les échelons dans notre région. »

Léo Poret de son côté explique sa décision comme suit : « Je suis très heureux de m’engager avec le CS Chênois Genève Handball pour les deux prochaines années. Cette aventure humaine et sportive me motive afin d’atteindre mes objectifs personnels et ceux du club. Je me réjouis de retrouver notre public pour les échéances à venir qui s’avèrent très importantes. Merci au club et à très vite ! »

Vivons nos buts ! Services Médias CS Chênois Genève Handball

Ligaments croisés pour Maxym Strelnikov

Ligaments croisés pour Maxym Strelnikov

Mauvaises nouvelles pour le joueur, l’équipe QHL et le club

Samedi passé, vers la fin du match contre Kriens Lucerne, Maxym Strelnikov, par terre, signale au banc qu’il ne pourra pas continuer à jouer. Il fallait craindre le pire, et ce pire, a maintenant été confirmé suite à un IRM – le diagnostic : ligaments croisés déchirés.

Maxym ne va donc pas pouvoir tenir sa place lors des matchs capitaux contre le RTV Bâle pour le maintien en QHL. Juan Basmalis Gomez devra encore revoir sa stratégie et l’instiller à l’équipe. Une chose est sûre : l’entraîneur et son équipe vont tout faire pour pallier à cette absence et se démener encore plus sur le terrain afin de rester en QHL malgré ce énième coup du sort.

Maxym, le club te souhaite un prompt rétablissement. Courage pour cette période qui est devant toi !

Vivons nos buts !

Services Médias CS Chênois Genève Handball

Situation toujours précaire

Situation toujours précaire

HC Kriens-Luzern – CS Chênois Genève Handball : 34:26 (17:12)

Samedi, l’équipe QHL du CS Chênois Genève Handball a entamé le voyage en direction de Lucerne avec un effectif toujours très restreint et très jeune. Sur la liste des absents (blessure ou maladie) on trouvait Bastien Soullier, Baptiste Malfondet, Stéphane Chardon, Denys Isanchuk, Daniel Muresan et Marius May (ce dernier étant encore convalescent, le staff médical a préféré lui donner du temps de jeu en 2ème ligue ce week-end).

Le rôle du favori était clairement – comme depuis le début la saison – sur les épaules de l’adversaire. Et cet adversaire a bien tenu son rôle, même s’il s’attendait probablement à ce que cela soit plus facile. En effet, les protégés de Juan Basmalis Gomez avaient à cœur de démontrer leur potentiel mais Kriens-Luzern a réussi, après 15 minutes, à se démarquer un peu. Ceci à cause des fautes techniques de nos joueurs d’une part, et d’un gardien lucernois en grande forme (cinq longueurs à la mi-temps et huit à la fin du match).

La mauvaise nouvelle de ce week-end est la blessure de Maxym, quelques minutes avant la fin du match, après une énième action de jeu. Alors qu’il est à terre, il signale toute de suite à son banc que quelque chose ne va pas avec son genou. Des examens détaillés auront lieu cette semaine. Nous lui souhaitons un bon et prompt rétablissement ! Le prix d’une bouteille de champagne comme meilleur joueur de son équipe a été, certainement, une faible consolation.

Le match contre Kriens était l’avant-dernière rencontre du championnat régulier. Il ne reste qu’un seul match, vendredi prochain (à 20h00) contre le RTV Bâle, qui sera également notre adversaire pour les play-outs. Un bilan général sera tiré après le match de vendredi, mais en ce qui concerne la situation actuelle, il est clair que le CS Chênois Genève Handball aimerait montrer un meilleur visage sur le terrain et gagner plus de matchs. Cela dit, ce que l’entraineur et l’équipe réussissent à produire comme jeu est remarquable dans le contexte difficile actuel et il faut voir le côté positif en vue des play-out, en espérant que la liste des blessés et malades se réduise à un strict minimum.

Pour voir les statistiques du match contre Kriens Luzern, cliquez ici.

Dernier match avant les play-out (de plus amples informations concernant ces derniers vont suivre) :

  • Vendredi, 8 avril, 20h00, contre le RTV 1879 Basel

Vivons nos buts ! Services Médias CS Chênois Genève Handball

Tournoi mini à Gland

Tournoi mini à Gland

Après avoir reçu 3 versions du programme, je pensais pouvoir informer les parents de mes joueurs, le mardi, des horaires du tournoi qui avait lieu en fin de semaine. Que nenni ! Le mercredi, nous recevions une quatrième version qui nous faisait terminer à 15h.10, au lieu des 13h.30 de la 3ème version…On ne se doutait pas que ce n’était que le début !

Nous avons quitté Sous-Moulin sous la neige, direction Gland, à 8h.00 du matin. Arrivée à Gland, 40 minutes plus tard par un froid polaire. Un tournoi mini se déroule, normalement, sur trois terrains. Quelle ne fut pas notre surprise, en arrivant dans la salle, de constater que nous allions jouer sur deux terrains. Donc, entre autres désagréments, allongement du tournoi, changement des horaires que j’avais envoyé aux parents 2 jours auparavant…L’organisateur nous annonce quand même deux « bonnes » nouvelles : nous pourrons jouer sur le troisième tiers dès 11h.00 dès la fin du match de basket et les rencontres dureront 15 minutes eu lieu de 20 minutes.

Chênois I a commencé son tournoi avec une victoire contre Corsier I, 10-7. Pour pouvoir assister au deuxième match de Chênois I nous aurions dû attendre 1 heure (!), ça été un peu plus long mais la rencontre contre Nyon I s’est soldée par un match nul, 10-10.

Comme promis à 11h.00, nous récupérons le troisième tiers. Pour installer les buts et les filets, les matchs s’arrêtent pendant 15 minutes. Le peu de temps que nous avions réussi à récupérer s’est envolé. Dès ce moment, les matchs n’étaient non seulement plus à la bonne heure, mais ils ne se déroulaient, en plus, pas sur les terrains désignés sur le programme. Même les arbitres ne s’y retrouvaient plus. De plus, pour leur faciliter la tâche, les équipes de Nyon, Prangins et Coppet avaient les mêmes maillots. Quand Chênois II s’est présenté sur le terrain pour jouer contre Prangins, ils se sont retrouvés face à Nyon : les maillots et les joueurs, tout était pareil ! Nos couleurs ont gagné ce match 8-7.

Une petite synthèse des résultats de nos équipes quand même. Chênois I a gagné 3 matchs, perdu 1 et fait 1 match nul. Nous avons vu de très belles actions. Les joueurs de cette équipe s’entendent très bien et sont très complémentaires. Ils devraient faire des étincelles lors du tournoi final à la Queue-d’Arve, surtout que l’on devrait récupérer Joshua qui se remet gentiment de son pouce cassé. Chênois II, notre équipe mixte, a su tirer son épingle du jeu et nous a montré de belle choses. Les joueurs et joueuses ont fait de réels progrès depuis le mois de septembre. Enfin, Chênois III, notre équipe féminine, qui contient des pépites quand elles ne sont pas trop fatiguées (!) ont été victorieuses sur deux matchs et ont perdu contre Servette et Nyon IV (mais était-ce vraiment Nyon !?).

Il ne reste donc plus qu’un seul tournoi, celui de la Queue-d’Arve, qui aurait dû avoir lieu le 22 mai mais qui vient d’être déplacé car la salle n’est pas disponible. Ce n’est peut-être que le début d’une autre aventure !

Quand tous les plans initiaux sont chamboulés…

Quand tous les plans initiaux sont chamboulés…

CS Chênois Genève – BSV Bern: 25:35 (12:18)

Le match de dimanche soir à Sous-Moulin était attendu avec impatience. Cela aurait dû être un vrai test avant les play-outs qui commenceront bientôt. Juan Basmalis Gomez pensait pouvoir compter sur son contingent au grand complet et effectuer des tests en vue des 5 derniers matchs de la saison.

Mais entre samedi et dimanche, les mauvaises nouvelles se succédaient. En effet, les joueurs suivants étaient absents dimanche pour cause de maladie ou blessure : Baptiste Malfondet, Bastien Soullier, Denys Isanchuk, Maxym Strelnikov, et Pedro Martinez.

De ce fait, des joueurs qui revenaient de blessures ont pu jouer beaucoup plus que prévu : Léo Poret, Roman Bouilloux, Tidiane Quedraogo, et Marius May. Pour Marius, ce match avait un goût particulier. Après presqu’une année de pause forcée, due à une rupture des ligaments, il retrouvait enfin le terrain sous les applaudissement du public. Applaudissements qui ont été répétés pour Anthony Martinez qui a eu l’occasion de s’illustrer en QHL à la maison, le jour de son anniversaire.

Les joueurs de retour de blessure n’ont pas leur rendement habituel et c’est normal. Ce match leur a certainement permis de renouer avec le rythme de la compétition et retrouver leurs sensations pour les rencontres à venir. Juan Basmalis Gomez a aussi profité de tester certaines tactiques, dont le 7-6 en attaque.

Du côté de l’adversaire, le BSV Berne a montré une performance très solide et n’a jamais vraiment tremblé. Une fois la différence faite, l’équipe de Martin Rubin n’a eu qu’à gérer son avantage.

Le championnat continue la semaine prochaine pour l’avant-dernier tour du championnat régulier, avec un déplacement à Kriens. Le match commence samedi 2 avril, à 18h00 et peut être suivi en direct sur Asport.

Pour voir les statistiques du match contre BSV Bern, cliquez ici.

Prochains matches :

  • Samedi, 2 avril à 18h00, contre Kriens-Luzern à Kriens
  • Vendredi, 8 avril, à 20h00, contre RTV Basel

Vivons nos buts !

Services Médias CS Chênois Genève Handball

Thème : Overlay par Kaira.
Avenue Petit-Senn 7, 1225 Chêne-Bourg